PAUL JABOULET AÎNE

PAUL JABOULET AÎNE

RHONE VALLEY
Propriétaire :
Famille Frey
Manager :
Caroline Frey
Site web
Jaboulet fut créée en 1834, et possède aujourd'hui 114.20 hectares de vignes dans les meilleures appellations de la Vallée du Rhône, principalement au nord avec des parcelles en Hermitage, Crozes Hermitage, Cornas, Saint Joseph et Condrieu et depuis 2006 en Côte Rôtie.
PAUL JABOULET AÎNE

La Maison Paul Jaboulet Aîné, c’est l’histoire d’une rencontre magique : celle d’un terroir généreux sur une colline en bordure du Rhône et d’une famille, passionnée par la vigne. En 1834, lorsqu’Antoine Jaboulet s’installe à Tain l’Hermitage pour élaborer des grands vins, il ne voit l’avenir de son métier que dans le travail de la vigne et la qualité des terroirs. C’est dans cette idée qu’il acquiert rapidement ses premières parcelles sur les coteaux de l’Hermitage et dans les plaines de Crozes Hermitage. Les six générations qui lui ont succédé, dont ses fils Paul et Henry et, plus tard, l’illustre Gérard ont eu cette même approche. Au fil des années les Domaines Paul Jaboulet Aîné deviennent ainsi propriétaires sur les plus belles appellations de la Vallée du Rhône septentrionale. Hermitage et Crozes Hermitage bien sûr, mais également Saint-Joseph, Cornas, Saint-Péray.
En 2006, la Famille Frey, établie de longue date en Champagne et propriétaire du Château La Lagune à Bordeaux reprend la Maison Paul Jaboulet Aîné. Caroline, la fille aînée de la Famille, diplômée de la faculté d’œnologie de Bordeaux, travaille avec ses équipes dans un souci absolu de la perfection, qui pousse à croire que les plus beaux millésimes sont encore à venir, grâce à une conduite de la vigne minutieuse sur des terroirs d’exception et une vinification pointue. Des acquisitions sur les appellations de Côte Rôtie, Condrieu et Châteauneuf du Pape s’inscrivent dans la démarche historique de la Maison Jaboulet.

Sous l’impulsion de Caroline, le vignoble reçoit une qualification Agriculture Raisonnée en 2006 et la viticulture s’oriente progressivement mais surement vers la biodynamie. Chaque parcelle, aussi pentue soit elle, est désormais labourée au cheval, au treuil, au motoculteur ou à la pioche. Les racines vont ainsi puiser au plus profond de la roche. Les rendements sont rigoureusement contrôlés et chaque détail fait l’objet d’un soin particulier. La qualité est le seul guide de Caroline et son équipe de vignerons.

Dans ce souci de perfection, une nouvelle cave fonctionnant par gravité est achevée pour le millésime 2010. Le raisin y est traité avec le plus grand soin. Récoltées à la main et placées dans de petites cagettes, les grappes prennent de la hauteur grâce à deux ascenseurs. Les raisins blancs de Roussanne, Marsanne, Viognier et Grenache blanc sont déversés manuellement dans les pressoirs qui laissent ensuite écouler naturellement le jus par gravité dans de petites cuves en inox. Les moûts en fermentation prennent ensuite le chemin du chai de blancs climatisé et humidifié pour être logés en barriques ou dans des œufs géants en ciment de 16hl. Les Syrah et les Grenache, moins sensibles à l’oxydation, sont eux minutieusement sélectionnés sur plusieurs tables de tri (tri de grappes puis tri des baies) avant de glisser tout en douceur vers les cuves, dans des bras en inox légèrement inclinés. Lorsque les fermentations alcooliques et malolactiques sont achevées, les vins se bonifient dans le spectaculaire chai de rouge. Les Syrah gagnent en complexité dans des barriques de chêne français (20% bois neuf) alors que le Grenache préfère, lui, un vieillissement en cuve tronconique (80hl).

Le fleuron de la Maison est depuis toujours le mythique ‘La Chapelle’ Hermitage, un grand vin rouge, pur Syrah, qui doit son nom à la fameuse petite chapelle Sainte Christophe dominant les vignobles de l’Hermitage. ‘La Chapelle’, dont Paul Jaboulet Aîné est l’unique propriétaire depuis 1919, provient d’un assemblage des meilleurs terroirs de l’appellation (le Méal, les Bessards, les Rocoules …). ‘La Chapelle’ Hermitage 1961 a été classée parmi les douze plus grands vins du XXème siècle et représente d’ailleurs le 3ème record mondial enregistré par Christie’s pour une vente de 12 flacons.