CLOS DE TART

CLOS DE TART

MOREY-SAINT-DENIS
Propriétaire :
Artemis Domaines
Manager :
Jacques Devauges
Site web
 
A l’extrémité méridionale de Morey-Saint-Denis, le Clos de Tart fait partie des clos les plus anciens de Bourgogne. Malgré ses nombreux siècles d’existence, il n’a eu que trois propriétaires, ce qui est très inhabituel pour un vignoble de premier ordre en Bourgogne ! Et il s’agit de l’un des cinq Grands Crus de Bourgogne détenus par un seul propriétaire … et c’est le plus grand !
CLOS DE TART

En 1141 les Hospitaliers de Brochon, une communauté religieuse du village de Brochon, près de Gevrey-Chambertin, vendirent leur domaine viticole La Forge, qui produisait déjà du vin, à Notre-Dame-de-Tart, une communauté de nonnes cisterciennes. Le XVè siècle vit la construction de murs autour du clos. Après la révolution, le domaine fut acquis par Nicolas-Joseph Marey, seul propriétaire du Romanée-Saint-Vivant à l’époque. Enfin en 1932 ses descendants l’ont vendu à Joanny Mommessin.
Quand la famille Mommessin rachète le Clos de Tart en 1932, elle bénéficie des conditions exceptionnelles que seule une crise peut procurer. En près de 20 ans, Sylvain Pitiot, a propulsé le vin à une excellence qualitative jamais connue auparavant. C'est désormais Jacques Devauges, son successeur, qui gère Clos de Tart. En octobre 2017, Artémis Domaines, la holding détenue par le propriétaire de Château Latour - François Pinault - rachète Clos de Tart à la famille Mommesin.

Le Clos de Tart a pour voisins Bonnes-Mares au sud et Clos des Lambrays au nord. Son sol est constitué de marnes, avec la présence de nombreux éboulis calcaires. Pour éviter l’érosion et pour une meilleure isolation, les vignes du Clos de Tart sont plantées sur un axe nord-sud plutôt qu’est-ouest, selon la règle générale en Côte d’Or. Sylvain Pitiot évite l’utilisation d’engrais et d’insecticides, préférant le compost et les techniques telles que la « confusion sexuelle » pour combattre le ver de la grappe.
Le cépage est le Pinot Noir, et les vignes d’un âge très respectable de 60 ans aident à maintenir des rendements bas - le rendement moyen est de 25hl/ha. Le remplacement des vignes est effectué par blocs tous les 5 ans, en utilisant des boutures des vignes les plus robustes du vignoble.
La cuverie, inaugurée en 1999, est dotée de cuves en inox avec thermo-régulation. Les différentes parcelles du clos sont vinifiées séparément, puis assemblées et écoulées en fût par gravité. La futaille est renouvelée en totalité chaque année, les vins y séjournent pendant 18-24 mois, avant d’être mis en bouteille sans filtration. Au début du XIIe siècle, le lieu-dit « Clos de Tart » se nommait « La Forge ». Aujourd’hui, une partie de la récolte, notamment celle des jeunes vignes, est destinée à la production de ce Premier Cru : La Forge de Tart, second vin, par repli, du Grand Cru Clos de Tart.

Ce qui a toujours caracterisé le clos de Tart, ce sont sa texture soyeuse, son élégance et son raffinement. Les millésimes récents affichent une flamboyance, plus de profondeur et un boisé plus prononcé dans les premières années de leur existence. Le vin affiche une belle robe rouge cerise soutenue, ainsi que des arômes d’une pureté exquise, rappelant la griotte et la framboise, parfois la violette. Les millésimes d’une dizaine d’années régalent le dégustateur d’arômes d’une complexité splendide, d’épices, de réglisse, de sous-bois, et après des années encore, de champignons, de cuir…