CHÂTEAU YQUEM

CHÂTEAU YQUEM

SAUTERNES
1er Cru Classé Supérieur
Propriétaire :
LVMH
Manager :
Pierre Lurton
Site web
Château d'Yquem est le seul vin de Bordeaux à recevoir la distinction suprême de "Premier Cru Classé Supérieur", lors du classement de 1855. C'est sans aucun doute le plus prestigieux des vins blancs liquoreux. Combinant finesse, fraicheur et force aromatique, Château d'Yquem représente une forme de perfection. D’ailleurs, à Yquem on aime dire qu'il faut un cep de vigne pour produire un verre de son nectar.
CHÂTEAU YQUEM

Château d’Yquem aurait pu être anglais. Au Moyen-Age, en effet, le domaine a appartenu au roi d’Angleterre, alors duc d’Aquitaine. En 1453, le rattachement par Charles VII de cette région à la couronne de France donne au domaine sa présente nationalité. En 1593, Jacques Sauvage se voit octroyer les droits de tenure simple d’Yquem. La famille devient, en 1711, propriétaire du domaine d’Yquem, sous le règne de Louis XIV. A la fin du XVIIIè siècle, Françoise Joséphine de Sauvage d’Yquem épouse le comte Louis Amédéé de Lur Saluces. Trois ans plus tard, en 1788, le comte décède à la suite d’une chute de cheval. La jeune veuve endosse alors la responsabilité de chef de famille, faisant preuve d’un talent rare dans l’administration de son domaine, dont la production est déjà fort appréciée des grands amateurs de l’époque. Parmi eux, Thomas Jefferson, qui deviendra plus tard le troisième président des Etats-Unis d’Amérique. En 1855, le domaine était le seul à être classé Premier Cru Supérieur de Bordeaux. La famille Lur Saluces a continué à gérer le domaine pendant plus de deux siècles avec une mention spéciale à Alexandre Lur Saluces qui a encore accru la réputation du vin.
En mai 2004, Pierre Lurton se voit confier la gestion du domaine par L.V.M.H / Moët Henessy, principal actionnaire du Château d’Yquem depuis 1999. Pierre Lurton fait partie d’une des grandes familles viticoles de Bordeaux, dont les membres gèrent de nombreux domaines prestigieux. Au moment de sa désignation, il avait déjà géré pendant 10 ans un autre premier grand cru prestigieux, le Château Cheval Blanc.

Les 102 hectares de vignes s’articulent autour trois monticules. Sur l’un des sommets se trouve le château et les bâtiments d'Yquem.
Le vignoble est composé de deux cépages, le Sauvignon pour 20% et le Sémillon pour 80%. Le Sémillon est parfaitement adapté aux conditions climatiques particulières et à la composition des sols de la région Sauternes. Il offre un vin riche, onctueux et charpenté, alors que le cépage Sauvignon, qui murit plus tôt, offre des senteurs marquées et une finesse incomparable. Les rendements - le nombre de raisins sur les vignes – sont très bas, cinq fois inférieurs à ceux des vins rouges du Médoc. Ce facteur, ainsi que les risques climatiques et les difficultés liées à l’élaboration d’un vin liquoreux, explique la rareté du vin. La production moyenne d’Yquem se situe entre 100 000 et 110 000 bouteilles par an.
Chaque millésime est élevé en intégralité en barriques de chêne neuves.

Le plaisir intense et délicat provoqué par la dégustation d’Yquem et difficile à décrire.Le vin allie douceur et force, sensualité et raffinement, profondeur et complexité, mais sa caractéristique principale reste son élégance, millésime après millésime. Le nez n’est pas toujours très expansif pour les jeunes millésimes mais il est marqué par les fruits et par des notes boisées. Les millésimes plus évolués, en revanche, exhalent des fragrances complexes dès l’ouverture de la bouteille. Le bouquet est subtil, alliant les notes de fruits secs aux notes épicées et florales. Au palais, la première sensation est toujours très soyeuse, souvent somptueuse. La finale est tout simplement mythique et flatteuse. On dit du vin qu’il fait la "queue de paon".

"De la lumière bue !" Frédéric Dard.