CHÂTEAU DE FARGUES

CHÂTEAU DE FARGUES

SAUTERNES
Propriétaire :
Marquis de Lur Saluces
Manager :
Monsieur François Amirault (Manager), Comte Philippe de Lur Saluces (Winery representative)
Site web
 
Château de Fargues produit l'un des plus beaux Sauternes. S'il n'a pas été classé en 1855, c'est pour la simple raison que la propriété ne produisait pas le liquoreux à l'époque. Après plus de 500 ans, la famille de Lur-Saluces en est toujours propriétaire. Elle fut également propriétaire de Château d'Yquem pendant plus de 200 ans. C'est donc sans surprise que l'on retrouve un style similaire entre les deux vins : tous deux ont reçu la même attention extrême et ont connu le même souci du détail, aussi bien dans la vigne que dans les chais.
CHÂTEAU DE FARGUES

Paradoxalement, le Château de Fargues a l’une des histoires les plus courtes de production de vins liquoreux, mais l’une des plus longues de tous les châteaux de Sauternes. Le Château a été construit en 1306 par le Cardinal Raymond Guilhem, neveu de Bertrand de Goth, élu Pape Clément V en 1305. En 1472, Isabeau de Monferrand, héritière du Château de Fargues, épousa Pierre de Lur. Le nom de famille devint Lur-Saluces après le mariage de Jean de Lur à la fille du Marquis de Saluces en 1586. Aujourd’hui, Alexandre de Lur-Saluces est à la tête du domaine.
La production de vin à Fargues a débuté seulement au dix-neuvième siècle. La première mention du Château de Fargues dans le célèbre livre Bordeaux et ses vins par Cocks et Féret remonte à 1893, et il s’agissait de vin rouge. Sa production a continué au vingtième siècle, et c’est seulement autour de 1935 que Bertrand de Lur-Saluces, l’oncle d’Alexandre, a planté les premiers raisins blancs. Le premier millésime de Sauternes a été produit en 1943.

Aujourd’hui, la propriété s’étend sur plus de 170 hectares mais plus de la moitié est occupée par une forêt de pins à l’est de la commune de Fargues. Le vignoble, d’un âge moyen de 35 ans, est complanté à 80% en Sémillon et 20% en Sauvignon. Ses vignes, regroupées sur 15 hectares, s’enracinent dans un sol sablonneux reposant sur un sous-sol argilo graveleux assurant un excellent drainage. Le microclimat de Sauternes fait des merveilles ici dans le style classique, mais la vendange a lieu 10 jours plus tard en moyenne qu’à Yquem. La production est très faible avec des rendements encore plus bas que ceux d’Yquem. Tous les millésimes récents du 21ème siècle ont été particulièrement réussis. Le seul problème demeure la rareté du vin en raison de la faible production de seulement 20 000 bouteilles par an.
 

Le vin de Sauternes élaboré au Château de Fargues est richement constitué tout en restant extrêmement équilibré.